Éclairage des escaliers : évitez les faux-pas !

L’éclairage des escaliers donne une certaine ambiance et offre avant tout une sécurité renforcée. On sous-estime souvent le risque d’accident dans les escaliers, alors qu’il est hors de doute que c’est un risque à prendre au sérieux.

eclairage-des-escaliers-couleur

Il est bien entendu impossible de supprimer complètement tout risque d’accident mais il est possible d’installer un éclairage suffisant dans les escaliers pour améliorer la visibilité des marches et donner une bonne impression de leur profondeur et de leurs dimensions.

Bien entendu, un bel éclairage permet également de mettre en valeur les escaliers. Un éclairage posé en dessous des marches créera un effet original et transformera les escaliers les plus simples en élément d’intérieur élégant ajoutant une note harmonieuse. Cependant…

Le but principal de l’éclairage des escaliers est la sécurité, c’est-à-dire le besoin de définir clairement l’architecture des escaliers par le biais de l’éclairage.

Qu’est-ce qu’un éclairage parfait pour les escaliers ?

Il est essentiel d’éviter une trop grande pénombre tout aussi bien qu’une luminosité trop forte.

Le juste milieu consiste en un éclairage des escaliers suffisamment clair, qui n’éblouit pas et ne jette pas d’ombres trompeuses du fait d’un mauvais positionnement des lampes.

On doit pouvoir clairement distinguer les marches afin d’éviter de poser le pied au mauvais endroit en descendant les escaliers.

Il faut également démarquer clairement le début et la fin des escaliers. Pour bien éclairer des escaliers, on peut se servir de l’éclairage général d’une pièce et l’associer à une lumière de marquage, plus précise, pour une bonne visibilité et une structuration des escaliers.

À quoi ressemble une marche parfaitement visible ?

eclairage-des-escaliers-vue-en-haut

L’association d’ombre et de lumière crée un effet de structure. Lorsque la lumière tombe en biais sur les escaliers depuis le haut, des ombres apparaissent dans les coins. Ces dernières, font nettement ressortir les marches, même celles de couleur identique, et permettent surtout de clairement reconnaître leur bord.

En plus d’un bon éclairage, on peut renforcer la visibilité des marches en posant des plinthes. Une lumière directionnelle directe est essentielle pour bien éclairer les escaliers.

 

Une lumière diffuse et indirecte, c’est-à-dire une lumière qui ne fait que se réfléchir sur les marches d’escalier, ne permet pas de distinguer suffisamment les marches les unes des autres.

Le facteur critique est univoque dans les escaliers de couleur unie en extérieur : si la journée est couverte, la lumière est diffuse. Les ombres sont alors nettement moins visibles, de sorte que si on regarde les escaliers d’en haut sans y porter grande attention, les marches ne se détachent pas les unes des autres, au point, dans les cas extrêmes, de ressembler à une rampe lisse.

Un escalier éclairé par une simple lumière diffuse est donc très dangereux, car les ombres n’y sont pas assez nettes.

Bien éclairer les marches et les escaliers, à quoi faut-il faire attention ?eclairage-des-escaliers-schema

La différence entre les escaliers représentés d’en haut est évidente : la fin (1) et le début (2) des marches de l’escalier de gauche sont dotés d’une plinthe démarquant clairement leur bord.

D’autres plinthes (3) marquent la fin de chaque marche afin que chacune soit clairement séparée de l’autre lorsqu’on les regarde du dessus.

Mais surtout, les marches elles-mêmes sont clairement définies par une transition douce entre la lumière et l’ombre (4), sans que les zones d’ombre ne soient trop sombres, ce qui rendrait le sol difficile à distinguer.

Sur l’escalier de droite, des zones non éclairées (5) camouflent les marches – présentant ainsi un très grand risque d’accident.

Les ombres portées prononcées (6) peuvent également dérouter. Un éclairage trop fort sans plinthes (7) empêche en outre de distinguer les différentes marches. Et une lumière trop diffuse (8) éclaire toutes les marches de la même manière, de sorte que l’on perd toute notion de la dimension des marches.

Comment éclairer son escalier tout en l’embellissant ?

Lors du choix des lampes et luminaires appropriés pour l’escalier, on dispose de nombreuses options permettant de s’assurer d’une sécurité renforcée dans les escaliers grâce à l’éclairage.

Éclairage des escaliers par plafonniers, par suspensions et par applications murales

eclairage-des-escaliers-applique-muraleUne des diverses possibilités d’illuminer les escaliers de manière élégante et sécurisée est d’utiliser des plafonniers, des suspensions et des appliques murales. Un plafonnier ou une suspension peut éclairer les escaliers de manière uniforme et suffisamment claire.

Cependant, il se peut que lorsqu’une personne monte les escaliers, elle projette une ombre marquée, ce qui se produit lorsque la lumière ne vient que d’en haut en biais.

Si cela empêche de bien voir les escaliers, il faudra compléter l’éclairage par des sources lumineuses complémentaires. C’est là que les appliques murales savent se faire apprécier !

Il est également possible d’éclairer les escaliers par de seules appliques murales.

 

Attention cependant à l’éblouissement : un éclairage trop lumineux peut éblouir pendant que l’on descend les escaliers et il faut l’éviter.

Un éclairage efficace des marches grâce à des appliques encastrées

Afin de souligner clairement la structure des marches, des appliques et spots encastrés peuvent être installés le long de l’escalier.

Il n’est pas absolument nécessaire d’installer un éclairage à côté de chaque marche pour bien éclairer.

On peut tout aussi bien éclairer les marches en installant plusieurs appliques encastrées à des intervalles de plusieurs marches juste au-dessus du niveau de l’escalier, c’est-à-dire à peu près à hauteur de la cheville.

On obtient ainsi une bonne structuration des escaliers par un effet d’ombre et de lumière.

Autre avantage : comme l’applique encastrée est intégrée au mur et qu’elle ne déborde pas, on ne risque pas de se cogner avec la lampe. Les spots et appliques murales encastrés sont d’autant plus pratiques pour éclairer un escalier en colimaçon, très étroit ou encore bas de plafond.

Encore plus confortable, l’éclairage des escaliers grâce à un détecteur de mouvement

Si l’éclairage des escaliers est connecté à un détecteur de mouvement (ou si des luminaires de salon avec détecteurs de mouvement intégrés sont utilisés), on bénéficie d’une sécurité et d’un confort supérieurs.

En effet, il évite qu’on n’éteigne la lumière de l’escalier par inadvertance (par exemple si l’on pense ne devoir monter à l’étage qu’une seule fois) ou qu’on la laisse éteinte par confort (parce que l’on a les mains pleines et que l’on ne veut pas se donner la peine d’allumer l’interrupteur).

Un détecteur de mouvement allume automatiquement la lumière lorsqu’on en a besoin et l’éteint automatiquement lorsqu’elle n’est plus nécessaire, il suffit de paramétrer la durée d’éclairage souhaitée.

Outre le confort et la sécurité, l’éclairage des escaliers avec détecteurs de mouvement permet d’économiser davantage d’énergie, car la lumière n’est allumée qu’en cas de besoin, puis s’éteint automatiquement. Cela prolonge également la durée de vie des lampes.

Conseil : n’utilisez des détecteurs de mouvement qu’avec des lampes diffusant immédiatement 100 % de la luminosité. C’est par exemple le cas des lampes et ampoules LED. Les sources lumineuses à éclairage lent, comme la plupart des lampes à économie d’énergie, ne sont pas adaptées aux détecteurs de mouvement.

Et si on jouait l’originalité en utilisant des bandes et rubans LED ?

eclairage-des-escaliers-rubans-ledOutre le fait de renforcer la sécurité, un bon éclairage permet également parfaitement de mettre son intérieur en valeur.

Les bandes LED offrent des possibilités exceptionnelles. Ce sont des rubans adhésifs avec des LEDs fixes. Grâce à leur souplesse et leur flexibilité, les bandes peuvent être montées presque partout sans effort. Disponibles en différentes longueurs allant de un mètre à plusieurs mètres, elles peuvent également être coupées de manière flexible en fonction des besoins et de l’architecture.

 

 

 

Avec les bandes LED en bas de la marche, l’effet suivant se produit : une lumière douce et une cascade d’ombre assurent une visibilité parfaite de la structure de l’escalier – et mettent en valeur l’intérieur de manière originale !

Le petit plus des bandes et rubans LED ? Les différentes couleurs disponibles, pour un intérieur encore plus personnalisé !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.