La fin de l’ampoule halogène

116614_fr_ampoule-halogene-header_750x500

Une volonté écologique de l’Union Européenne

6 ans après l’interdiction de la lampe à incandescence, celle de l’ampoules halogène vient d’entrer en vigueur, conformément au règlement de la Commission européenne du 25 août 2015 sur l’écoconception des lampes à usage domestique.

Sauf rares exceptions (ampoule halogène à bas voltage de type R7s et G9 équipant certains fours et luminaires), Bruxelles met ainsi fin à la production de lampes jugées énergivores et peu durables, symboles d’obsolescence programmée.

Des ampoules LED au service de l’économie d’énergie116614_fr_ampoule-halogene-comparaison_375x375

Dès 2017, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME), conseillait de privilégier les ampoules LED en matière d’éclairage domestique tant pour des raisons économiques qu’écologiques.

Les ampoules LED bénéficient en effet d’une durée de vie pouvant atteindre 40.000 H en comparaison avec l’ampoule halogène dépassant rarement 2.000 H et dont la consommation électrique leur était 10 fois supérieure (65,74 kWh/an contre 6,5 kWh/an pour les lampes LED).

Bruno Lafitte, expert en éclairage à l’ADEME, estime ainsi « rentabilisée en moins d’un an, (…) les ampoules LED sont (…) à privilégier pour l’éclairage domestique ».

116614_fr_ampoule-halogene-differentes-ampoules_375x375_2Des lampes fluocompactes alternatives ?

Seule autre alternative à compter du 1er septembre, les lampes fluorescentes compactes (LFC) qui avaient également été préconisées au lendemain des lampes à incandescence.

Avec une consommation moyenne de 16,4 kWh/an et une durée de vie moindre que les ampoules LED (8.000 H contre 15.000 H minimum pour les LED), elles ne sont toutefois pas compatibles avec tous les types d’éclairage.

D’une bonne efficacité énergétique et facilement recyclables, elles devraient néanmoins constituer une alternative écologique privilégiée par certains car moins coûteuse que les LED.

Une baisse de prix prévisible

Se voyant reprochées un coût élevé à l’achat, les lampes LED bénéficient toutefois d’une importante durée de vie et d’une grande flexibilité d’utilisation.

La progression rapide de leurs ventes, passées de 87 M€ à 127 M€ entre 2016 et 2017 et en croissance constante, devrait néanmoins rapidement permettre de les rendre plus abordables.

Dominant désormais largement le marché, elle devraient également voir leurs modalités de recyclage largement améliorées avec un souci écologique pris en compte dès les phases de conception et de production.

Des lampes LED connectées et « intelligentes »

116614_fr_ampoule-halogene-application-eclairage-connecte_300x300À l’ère des objets connectés, les lampes LED « connectées » ont également de beaux jours devant elles grâce à une durée de vie importante et au rendu fin de couleurs qu’elles permettent.

Leur polyvalence et leur connectivité (WIFI, LIFI, Bluetooth) en font ainsi les alliées de multiples applications allant de la gestion « intelligente » de l’éclairage à des fonctions plus avancées (téléphonie, musique, surveillance, …)

Une « lumière bleue » surveillée de près

Seule ombre au tableau, l’émission d’une lumière « bleue » qui, comme les éclairages des tablettes et téléphones, est suspectée d’avoir des effets nocifs sur la santé du fait d’une longueur d’ondes « bloquant » la sécrétion de mélatonine nécessaire à l’endormissement.

La question est néanmoins « suivie attentivement » par l’ADEME et le comité scientifique de la Commission européenne pour la santé qui indiquait récemment qu’en utilisation normale, il n’y avait « pas d’évidence » d’effet néfaste direct.

Une réponse

  1. ampoule LED

    C’est indéniable, l’ampoule LED est l’éclairage le plus économique et efficace. De surcroît, l’éclairage est parfait et tellement écologique.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.